Quel est l’entretien nécessaire pour un terrain multisport ?

Quel est l’entretien nécessaire pour un terrain multisport ?

Un terrain multisport est un lieu de vie incontournable d’une commune. Foot, basket, athlétisme, volley… De nombreux sportifs vont fouler sa surface pendant des heures. Pour augmenter sa durée de vie, il est primordial de planifier un entretien régulier de votre structure et de son revêtement.

Quelles opérations faut-il effectuer ? Qui doit s’en charger ? Pour quel budget ?

Retrouvez les réponses à vos questions dans notre dossier.

Les étapes d’un entretien quotidien d'un terrain multisport

La base d’une maintenance réussie est un entretien quotidien de vos installations. En les inspectant de manière proactive, vous détectez très tôt les éventuels problèmes sur votre terrain multisport.

Faire un contrôle visuel du terrain

Avant même de commencer les étapes de l’entretien, inspecter visuellement la structure est une bonne habitude à prendre. Cela permet de détecter les problèmes visibles et d’entreprendre rapidement les réparations nécessaires. Mais surtout de s’assurer que la sécurité des usagers n’est pas compromise.

Lors de cette inspection quotidienne, faites un tour complet du TMS (Terrain MultiSport). Vérifiez si les barrières, les buts et les paniers sont toujours solidement arrimés. Parcourez le sol à la recherche d’accrocs éventuels dans le revêtement. Veillez à ce qu’aucun élément extérieur ne risque de blesser les sportifs lors de son utilisation.

Inspecter et nettoyer le revêtement

Il existe différents types de revêtement de sol sur les terrains multisport. Certains, plus fragiles et sensibles que les autres, nécessitent un nettoyage plus fréquent. Rien de très contraignant cependant :

Dans tous les cas, il est recommandé d’investir dans un souffleur et un jet à haute-pression pour assurer un nettoyage optimal de votre structure.

Inspecter, resserrer les points de fixation et contrôler les points d’ancrage

Un terrain multisport est composé de plusieurs éléments fixés entre eux et au sol. Avec le temps, l’utilisation et les ballons qui tapent, ils sont mis à contribution et peuvent progressivement se désolidariser. Un contrôle régulier de ces composants permet d’éviter ce genre de déconvenue.

Ils sont majoritairement positionnés sur les buts, les paniers et les palissades, au niveau des assemblages et des fixations. Il convient de vérifier la visserie et la resserrer si nécessaire. Contrôlez les points d’ancrage pour vous assurer de l’arrimage des buts et des paniers.

Qui peut réaliser l’entretien de votre terrain multisport ?

Plusieurs entités peuvent se charger de l’entretien régulier de votre terrain multisport. Cela peut être les équipes techniques de votre ville ou de votre structure, ou un partenaire privé spécialisé dans ce genre de travaux.

Vos équipes techniques

Si vous avez des équipes techniques dans votre commune, vous pouvez inclure l’entretien régulier de votre TMS dans leur planning. C’est la solution la moins onéreuse, à condition que vos agents techniques soient correctement formés pour réaliser cet entretien dans de bonnes conditions.

En installant votre nouveau terrain multisport avec Casal Sport, nos collaborateurs peuvent s’occuper de la formation de vos équipes techniques. Ils auront ainsi la capacité d’effectuer l’entretien régulier basique de votre terrain. Cependant, si celui-ci est sérieusement endommagé ou si une pièce impactant la sécurité risque de se briser, nous vous conseillons fortement de faire appel aux équipes qui ont installé la structure. Elles sont les mieux placées pour effectuer les réparations plus profondes.

Un professionnel des terrains multisport

Si vous n’avez pas d’équipes techniques dans votre commune, vous pouvez souscrire un contrat de maintenance avec un prestataire privé. Casal Sport peut s’en charger avec un contrat annuel qui comprend notamment :

Chaque terrain multisport est unique et un planning de maintenance est établi avec la fréquence des visites et les contrôles qui doivent être effectués. Celui-ci est personnalisé en fonction des spécificités de votre terrain. Ainsi, vous êtes sûr de profiter d’une structure en bon état tout au long de l’année.

A quelle fréquence faut-il réaliser l’entretien ?

Même si les terrains multisports sont très résistants et demandent peu d’attention, il faut quand même l’entretenir régulièrement pour lui assurer une durée de vie prolongée.

Au-delà de l’entretien de base et des inspections visuelles régulières, il est conseillé d’effectuer une maintenance plus poussée une à plusieurs fois par an. Cela dépend de la typologie du terrain, de la fréquence d’utilisation, des intempéries subies, du revêtement choisi, de sa personnalisation…

Il faut également prévoir dans cette maintenance la réalisation de tests de charge environ tous les deux ans. Cette fréquence est fixée par le décret du 4 juin 1996, concernant « les exigences de sécurité auxquelles doivent répondre les cages de buts de football, de handball, de hockey sur gazon et en salle et les buts de basket-ball ». Ces tests permettent de s’assurer que les paniers de basket ou les buts sont correctement fixés et encore résistants. Et qu’ils ne risquent pas de blesser les sportifs.

Quelle maintenance pour la structure ?

Si la structure d’un terrain multisport reste très solide, elle va cependant être mise à rude épreuve tout au long de sa vie.

Les buts et les paniers de basket

Certains paniers de basket et buts sont composés de filets qui peuvent se déchirer avec le temps, ou de mauvaises pratiques. Même s’ils n’impactent pas directement la sécurité, il est préférable de les changer pour garder une expérience sportive agréable. L’installateur du terrain peut vous fournir les filets adéquats et les poser. Un test de charge est également à prévoir tous les deux ans, conformément à la loi.

Les palissades et l'ossature

C’est la structure qui entoure l’aire de jeux. Elle est composée de solides panneaux en acier ou en inox, très résistants aux épreuves quotidiennes. Mais cette ossature reste exposée aux chocs et aux intempéries. Le temps peut donc avoir son effet sur elle.

En plus d’un contrôle visuel régulier, il est nécessaire de contrôler les points de fixation et la visserie de l’ossature, qui peut se desserrer progressivement. Pour la protéger des intempéries, il est conseillé d’entretenir la peinture de la structure, qui joue également un rôle d’antirouille.

Si des panneaux frontaux ou latéraux sont endommagés, il est préférable de faire appel à la société qui a installé votre TMS. C’est elle qui pourra intervenir et vous fournir les pièces nécessaires pour la réparation.

Quelle maintenance par type de revêtement ?

Les revêtements de terrain multisport présentent des caractéristiques différentes. Chacun nécessite un entretien spécifique, plus ou moins fréquent en fonction de leur sollicitation, mais aussi des pratiques des usagers.

Le gazon synthétique

C’est la surface préférée des sportifs pour les sensations qu’elle apporte. Elle offre un bon amorti et est très confortable sous le pied. Le gazon synthétique nécessite néanmoins un entretien régulier pour prolonger sa durée de vie. Pour cela, il est nécessaire de :

Si vous ne disposez pas d’équipes techniques ou du matériel nécessaire, il est recommandé de confier cette maintenance à un professionnel qualifié.

L’enrobé

L’enrobé est un type de revêtement qui peut être utilisé sur les terrains multisports. C’est le sol le moins cher et qui nécessite aussi le moins d’entretien. Il est cependant moins esthétique, plus bruyant et le risque de blessures est plus élevé. Pour son entretien, il convient de :

Quel budget prévoir pour l’entretien ?

Quel budget prévoir pour l’entretien ?

Concernant le budget à prévoir pour l’entretien, cela dépend avant tout de votre intention et de la configuration de votre structure. Il est difficile d’établir un budget précis, sans prendre en compte toutes les particularités du mini-stadium installé.

La maintenance de votre terrain multisport peut se traiter en interne avec vos équipes techniques. C’est le moyen de procéder le moins coûteux, à condition que vos collaborateurs soient correctement formés à ce type de travaux. Une formation avec l’entreprise qui pose le terrain est possible dans la plupart des cas. Mais pour les travaux plus complexes, il se peut que la société de construction soit obligée d’intervenir.

Si vous souhaitez déléguer cet entretien spécifique à un spécialiste, c’est tout à fait possible. Les contrats de maintenance annuels sont de très bonnes façons de maintenir un TMS en bon état et de contrôler votre budget. Ils ne sont pas très onéreux et parfaitement adaptés à vos besoins. De plus, les agents de maintenance connaissent la structure, ce qui est un gain de temps et de sécurité pour vous. Un planning annuel de passage est établi avec la vérification programmée de divers points de contrôle. Les tests de charge obligatoires sont évidemment prévus dans ce contrat.

Questions fréquemment posées

Afin d’assurer la bonne sécurité des utilisateurs du TMS, il est essentiel de faire des vérifications régulièrement. Pensez donc à faire un contrôle visuel des différentes structures du terrain et à le nettoyer afin d’éviter une usure trop rapide.

Il est essentiel d’avoir une formation appropriée pour entretenir un terrain TMS, c’est pour cela que vous pouvez le confier aux équipes techniques de la commune, à condition qu’ils aient les connaissances nécessaires. Vous pouvez également faire appel à un professionnel avec qui vous établirez un contrat de maintenance.

Il peut exister de nombreux endroits du terrain qui seront mis à rude épreuve au fil du temps. Il faut donc apporter une certaine vigilance aux buts et paniers en effectuant un test de charge ; à l’ossature en surveillant la visserie et la peinture ; et enfin au revêtement en le nettoyant.

Pour découvrir tout notre dossier sur le plein air :